lentille


lentille

lentille [ lɑ̃tij ] n. f.
• fin XIIe; lat. lenticula, dimin. de lens, lentis « lentille »
I
1Plante herbacée (papilionacées) aux gousses plates contenant deux graines arrondies.
Cour. La graine comestible de la lentille, en forme de disque biconvexe. Lentille commune, blonde; lentille verte du Puy. Saucisse, petit salé aux lentilles. Ésaü vendit son droit d'aînesse contre un plat de lentilles.
2(par anal. d'aspect) LENTILLE D'EAU. lenticule. Étang vert de lentilles d'eau.
II
1(1637 ; par anal. de forme) Substance réfringente transparente (verre, etc.) limitée par deux dioptres dont l'un au moins est courbe. Lentille de verre. Lentille biconvexe, plan-convexe, biconcave, plan-concave. Les lentilles convexes sont convergentes, les lentilles concaves divergentes. Lentilles des instruments d'optique (télescope, lunette, microscope). ⇒aussi loupe. Les lentilles d'une paire de lunettes. verre. Lentilles cornéennes : verres de contact. Lentille de Fresnel, permettant de réaliser un large faisceau de lumière parallèle.
2Dispositif (de forme quelconque) modifiant la convergence d'un rayonnement, d'un faisceau d'électrons, de corpuscules. Lentille électronique, électrostatique, électromagnétique.
IIIÉphélide lentiforme. Lentilles brunes, rousses. grain (de beauté), lentigo, tache (de rousseur).

lentille nom féminin (latin lenticula, diminutif de lens, lentis, lentille) Légumineuse annuelle (papilionacée), grêle et basse, cultivée pour sa graine comestible, qui a la forme d'un petit disque renflé en son centre. La graine elle-même, l'un des légumes secs les plus anciennement consommés. Formation géologique sédimentaire d'extension limitée, se terminant latéralement en biseau. Amas minéralisé d'épaisseur relativement faible, s'amincissant sur les bords. ● lentille (expressions) nom féminin (latin lenticula, diminutif de lens, lentis, lentille) Échanger quelque chose contre un plat de lentilles, échanger un avantage précieux contre une satisfaction dérisoire. Lentille d'eau, nom usuel de la lemna. ● lentille nom féminin (de lentille) Volume de verre ou d'une substance réfringente quelconque, limité par des surfaces généralement sphériques, utilisé pour former des images optiques. ● lentille (expressions) nom féminin (de lentille) Lentille de contact, prothèse optique transparente, très fine et concave, que l'on pose sur la cornée de l'œil pour corriger les défauts de vision. Lentille électronique, dispositif formé de condensateurs (lentille électrostatique), de bobines ou d'électroaimants (lentille électromagnétique), qui dévie les faisceaux de particules chargées, comme les lentilles optiques les faisceaux lumineux. Lentille intraoculaire, implant intraoculaire, destiné à remplacer le cristallin (extrait pour cataracte le plus souvent). [Elle connaît un grand développement du fait de ses avantages par rapport à la correction par lunettes de l'aphakie : le champ visuel est conservé, il n'y a pas de grandissement de la taille des images.]

lentille
n. f.
d1./d Légumineuse papilionacée, plante grimpante des régions tempérées, dont les feuilles composées sont terminées par des vrilles.
d2./d La graine elle-même, comestible.
|| (Afr. subsah.) Lentille de terre: légumineuse des régions chaudes à fruits souterrains, cultivée pour ses graines comestibles.
d3./d Lentille d'eau: plante aquatique dont les rares feuilles, de la taille d'une lentille, flottent sur l'eau stagnante.
d4./d OPT Système optique réfringent limité par des faces dont une au moins est concave ou convexe. Lentille convergente, divergente.
|| Lentille électronique: dispositif formé de disques portés à des potentiels différents, ou de bobines disposées dans une carcasse en matériaux ferromagnétiques, qui permet de faire converger des flux d'électrons. Les lentilles électroniques comprennent les lentilles électrostatiques et les lentilles électromagnétiques.
d5./d Verre de contact. Remplacer ses lunettes par des lentilles.

⇒LENTILLE, subst. fém.
I. — BOTANIQUE
A. — Plante herbacée annuelle (de la famille des Légumineuses papilionacées), principalement représentée par la variété Ervum lens, aux gousses plates, à petites graines discoïdes, généralement brunâtres. La lentille est généralement peu cultivée dans le potager; c'est à tort car elle fournit un assez bon légume sec pour l'hiver, et un fourrage précieux (GRESSENT, Potager mod., 1863, p. 791). Légumineuses variées, fèves, lentilles (VIDAL DE LA BL., Princ. géogr. hum., 1921, p. 140).
P. méton. Graine comestible de cette plante, utilisée comme légume sec. Lentille blonde, rouge; lentille verte du Puy; petit salé, soupe aux lentilles; purée de lentilles; trier des lentilles. Ils mangèrent un plat de gravier où il y avait quelques lentilles (RENARD, Journal, 1894, p. 212). Maman posa sur la table le plat de lentilles avec une saucisse (DUHAMEL, Notaire Havre, 1933, p. 34).
[P. réf. à Ésaü qui céda son droit d'aînesse à Jacob pour un plat de lentilles (cf. Genèse XXV, 29-34)] Le droit d'aînesse, que Vigny a gardé intact et qu'il porte fièrement dans l'Esprit pur, ils [Lamartine et Hugo] l'ont vendu pour un plat de lentilles qu'ils ne digérèrent jamais (THIBAUDET, Réflex. litt., 1936, p. 35). V. aînesse ex. 5.
B. — P. anal. Lentille bâtarde, lentille du Canada. Variétés de vesce. (Dict. XIXe et XXe s.).
II. — [P. anal. de forme avec la graine de la lentille]
A. — [À propos de choses opaques]
1. Littér. Ce qui a une forme arrondie. Une danseuse met l'œil au trou de la toile, qui lui fait sur la joue une lentille de lumière (GONCOURT, Journal, 1861, p. 885). Les lentilles d'or et d'orange dont il [le soleil] criblait les fenêtres (PROUST, Temps retr., 1922, p. 855).
2. Spécialement
a) BOT. Plante aquatique (de la famille des Lemnacées), généralement caractérisée par un appareil végétatif arrondi, principalement représentée par la lentille d'eau ou lenticule à trois lobes, par la petite lentille d'eau ou lenticule mineure et par la lenticule bossue. La petite Lentille d'eau, (...) commune sur toutes les eaux calmes est formée d'une lame verte ovoïde, flottante (PLANTEFOL, Bot. et biol. végét., t. 2, 1931, p. 301). À la surface de l'eau, le voile vert pâle des lentilles (GREEN, Journal, 1941, p. 69).
b) GÉOL., MINÉR. Dépôt ou amas de faible épaisseur, s'amincissant sur les bords. Des schistes à calcéoles, avec nodules calcaires, qui finissent par constituer (...) des lentilles de calcaire compact (LAPPARENT, Abr. géol., 1886, p. 172). Une galerie destinée à recueillir l'huile d'une lentille pétrolifère (CHARTROU, Pétroles natur. et artif., 1931, p. 63).
c) HORLOG. Lentille de pendule. ,,Poids de cuivre, de forme lenticulaire, qui est attaché à l'extrémité du balancier`` (Ac. 1935; dict. XIXe et XXe s.).
d) PATHOL., rare. Tache, défaut de la peau. Au point d'injection apparaît une petite lentille ecchymotique, violacée (GARCIN, Guide vétér., 1944, p. 232). Ses joues (...) concaves et truitées, couvertes de lentilles brunes (MORAND, Flagell. Séville, 1951, p. 147).
B. — [À propos de choses translucides]
1. ANAT. Lentille (cristalline/cristallinienne). Synon. de cristallin. Ces fibres, qui se trouvent dans tous les cristallins, (...) capables de faire varier la convexité de cette lentille (CUVIER, Anat. comp., t. 2, 1805, p. 422). Fond [de l'œil], lequel est considérablement agrandi par la lentille cristallinienne (BRION, Jurispr. vétér., 1943, p. 266).
2. MAR. Verre arrondi, épais, permettant le passage de la lumière à l'intérieur d'un navire. Le demi-jour verdâtre qui filtrait de la mer, à travers la lentille épaisse de mon sabord (LOTI, Mariage, 1882, p. 202).
3. OPTIQUE
a) Pièce de verre ou d'une substance transparente réfringente, généralement de forme arrondie et limitée par deux surfaces courbes (ou l'une plane et l'autre courbe). Lentille convergente (lentille biconvexe, plan-convexe); lentille divergente (lentille biconcave, plan-concave); lentille de microscope; distance focale d'une lentille. Ses souvenirs le pressent, mais groupés au même point de la mémoire, ainsi que les rayons lumineux au foyer de la lentille (BERNANOS, Soleil Satan, 1926, p. 154). Une source lumineuse dont les rayons sont réfractés sur des lentilles et des prismes (BOURDE, Trav. publ., 1929, p. 319). V. achromatisé ex. :
... il montra l'appareil qui lui avait servi de lentille. C'étaient tout simplement les deux verres qu'il avait enlevés à la montre du reporter et à la sienne. Après les avoir remplis d'eau et rendu leurs bords adhérents au moyen d'un peu de glaise, il s'était ainsi fabriqué une véritable lentille, qui, concentrant les rayons solaires sur une mousse bien sèche, en avait déterminé la combustion.
VERNE, Île myst., 1874, p. 83.
Domaine de la lunetterie. Même sens. Lentilles de lunettes. La lentille rapprochante du face-à-main (PROUST, J. filles en fleurs, 1918, p. 678). Des lunettes à branches d'or, avec l'un des verres plat (...). L'autre œil brillait sombrement derrière une lentille grossissante (DRUON, Gdes fam., t. 1, 1948, p. 134).
♦ Petit disque bombé en matière plastique, qui s'applique sur la cornée pour corriger certains défauts de la vue. Lentille cornéenne, précornéenne, souple; lentille de contact. Les lentilles molles, fabriquées en plexiglass incomplètement polymérisé, qui représente une structure moléculaire sous forme d'un réseau peu dense, dont les mailles emprisonnent des molécules d'eau. Ces lentilles « hydrophiles » sont donc extrêmement souples (Médecine Beauté, 1980, n° 74, p. 50).
P. métaph. Je me méfie aussi de l'enthousiasme esthétique. La littérature est une lentille singulièrement déformante (T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1933, p. 13).
b) P. anal., OPT. ÉLECTRON. Lentille électronique (Lentille électrostatique ou (électro)magnétique). Système électrique ou magnétique qui permet de faire converger ou diverger un faisceau d'électrons. Un « microscope électronique » avec « lentille magnétique » (J. phys. et Radium, Chim. phys., 1936, p. 105). Le premier travail sur les lentilles électroniques est celui de H. Busch (...) en 1926-1927 (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 285). V. influencer A 1 ex. de Husson et de Graf.
REM. 1. Lenticône, subst. masc., ophtalmol. Anomalie congénitale du cristallin qui présente une exagération de courbure. (Dict. XXe s., notamment Nouv. Lar. ill.-Lar. Lang. fr.). 2. Lentilleux, -euse, adj., rare. Qui est parsemé de lentilles (supra II A 2 d). Visage lentilleux. Peau lentilleuse (Ac. 1798; dict. XIXe et XXe s.). 3. Lentillon, subst. masc., bot., gastr. Variété de lentille comestible, petite et rouge. Le lentillon, ou petite lentille, a été mis à la mode sous Louis XVI par la reine; c'est pourquoi on l'a appelé lentille à la reine (Journ. off., 8 avr. 1876, p. 2542, col. 3 ds LITTRÉ Suppl. 1877; )dict. XIXe et XXe s.).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1170 « plante légumineuse [ici terme collectif] » (Livre des Rois, éd. E. R. Curtius, 2e livre, XVII, 29); b) XVe s. lentille de eaue (Grant Herbier, n° 269, J. Camus ds GDF. Compl.); 2. ca 1300 lantille « tache de rousseur » (Chirurgie de l'abbé Poutrel, éd. Ö. Södergård, 452 r°); 3. 1690 opt. (FUR.). Du lat. pop. , class. « lentille (plante et graine); taches de rousseur » (dimin. de lens, lentis « lentille »); cf. avec 3 1637 verre en forme de lentille (DESCARTES, Dioptrique, V ds Œuvres, éd. F. Alquié, t. 1, p. 686). Fréq. abs. littér. : 197. Bbg. ARNOULD (Ch.). Lentille, lenticulaire. Fr. mod. 1948, t. 16, pp. 276-277. - CHAURAND (J.). Le Lex. région. des fourrages et des plantes fourragères dans la Thiérache... Fr. mod. 1970, t. 38, pp. 145-146. - CHAUTARD Vie étrange Arg. 1931, p. 492.

lentille [lɑ̃tij] n. f.
ÉTYM. V. 1170; lat. lenticula, dimin. de lens, lentis « lentille ».
———
I
1 Plante dicotylédone (Légumineuses-Papilionacées), herbacée, annuelle, aux gousses plates contenant deux graines arrondies. || Plant de lentilles. || Planter, cultiver des lentilles.REM. Le mot ne s'emploie guère au sing. pour désigner la plante.
2 Cour. (surtout au plur.). La graine comestible de la lentille, en forme de disque biconvexe. || Lentille commune, grosse blonde; lentille verte du Puy, lentille du Puy. || Petite lentille rouge dite lentille à la reine. Lentillon. || Les lentilles, aliment farineux, entrent dans la catégorie des légumes secs. || Trier des lentilles. || Le cosson, charançon qui s'attaque aux lentilles.Soupe, saucisse, petit salé, palette aux lentilles. — ☑ Allus. bibl. Esaü vendit son droit d'aînesse (cit. 1) contre un plat de lentilles.
tableau Noms de légumes.
3 (Qualifié; désignant d'autres plantes par anal. d'aspect). || Lentille d'Espagne, lentille du Canada : gesse, vesce. || Lentille bâtarde : ers.(XVe). || Lentille d'eau (lemna). Lenticule, et aussi lemnacées.
1 Aux fossés, la lentille d'eau
De ses taches vert-de-grisées
Étale le glauque rideau.
Th. Gautier, Émaux et Camées, « Le château du souvenir ».
———
II
1 (Av. 1690, Furetière; cf. en 1637, Descartes, verre en forme de lentille, par anal. de forme avec la graine comestible). Opt. Substance réfringente transparente (verre, etc.), limitée par deux surfaces dont l'une au moins est courbe. || Lentille de verre ( Crown-glass), de cristal. || Lentille biconvexe, plan-convexe, biconcave, plan-concave. || Les lentilles convexes sont convergentes, les lentilles concaves divergentes. || Concentration, dispersion des rayons lumineux qui ont traversé une lentille. Convergence, divergence. || Centres de courbure d'une lentille. || Foyer principal d'une lentille. || Distance focale d'une lentille. || Lentille afocale. || Unité de puissance des lentilles. Dioptrie. || Achromatisme d'une lentille; lentilles achromatiques. || Phénomènes optiques produits par les lentilles. Anneau (4.).Lentilles des instruments d'optique (télescope, lunette, microscope…). Loupe. || Les lentilles d'une paire de lunettes. Verre. || Lentilles cornéennes : verres de contact qui ne recouvrent que la cornée. || Lentille d'une chambre noire ( Photographie), lentille de mise au point ( Bonnette). || Une goutte de liquide peut former une lentille naturelle.Par anal. (Anat.). || Lentille cristalline, cristallinienne (→ Cristallin, cit. 4).
2 lentille, en termes d'Optique, est un verre taillé fait en forme de lentille, qui sert aux lunettes. Il est quelquefois convexe des deux côtés, et à cause de sa figure il ressemble à la lentille; ce qui lui a donné son nom : et en ce cas c'est la même chose qu'(…) une loupe.
Furetière, Dict., art. Lentille (1690).
2.1 Et il montra l'appareil qui lui avait servi de lentille. C'étaient tout simplement les deux verres qu'il avait enlevés à la montre du reporter et à la sienne. Après les avoir remplis d'eau et rendu leurs bords adhérents au moyen d'un peu de glaise, il s'était ainsi fabriqué une véritable lentille, qui, concentrant les rayons solaires sur une mousse bien sèche, en avait déterminé la combustion.
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. I, p. 117.
2 Dispositif modifiant la convergence d'un rayonnement (quelle que soit la forme de ce dispositif), d'un faisceau d'électrons, de corpuscules. || Lentille à grille, à immersion. || Lentille magnétique, électrostatique.
———
III (V. 1300; vieilli). Éphélide lentiforme. || Lentilles brunes, rousses. Grain (de beauté), lentigo, tache (de rousseur). || Peau couverte de lentilles. Lentilleux.
3 (…) je revoyais la lentille qui marquait la naissance de la jolie raie par laquelle son dos était partagé, mouche perdue dans du lait (…)
Balzac, le Lys dans la vallée, Pl., t. VIII, p. 796.
DÉR. Lentilleux, lentillon.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • lentille — LENTILLE. s. f. Espece de legume qui a le grain petit, plat & rond & de couleur roussastre. Gros comme une lentille. semer des lentilles. une soupe aux lentilles. des lentilles fricassées. On appelle aussi, Lentilles, Certaines taches rousses qui …   Dictionnaire de l'Académie française

  • lentille — (lan ti ll , ll mouillées) s. f. 1°   Plante légumineuse dont la graine petite, plate, ronde, amincie par les bords, est employée comme aliment, ervum lens, L.    Lentille bâtarde, l ers ervilie, ervum ervilia, L.    Lentille d Espagne, voy.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • LENTILLE — s. f. Plante légumineuse dont la graine, petite, plate, ronde, amincie par les bords, et de couleur roussâtre, est employée comme aliment. Semer des lentilles.   Il se dit également Des graines de lentille. Manger des lentilles. Une soupe aux… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • LENTILLE — n. f. T. de Botanique Plante de la famille des Légumineuses, dont la graine, petite, plate, ronde, amincie par les bords, et de couleur roussâtre, est comestible. Semer des lentilles. Manger des lentilles. Un plat de lentilles. Une soupe aux… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Lentille — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « lentille », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le mot lentille peut se référer à :… …   Wikipédia en Français

  • lentille — nf. (plante et graine alimentaire) ; verre taillé, lentille en plastique pour la vue ; tache de rousseur sur la peau : linklyà nf. (Annecy.003a, Gruffy, Thônes), lêklyà (Balme Si.020, Leschaux, St Jorioz), lantlyà (003b, Massongy), lêtlyà… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • lentille — valgomasis lęšis statusas T sritis vardynas apibrėžtis Pupinių šeimos daržovinis, maistinis, pašarinis, vaistinis kultūrinis augalas (Lens culinaris), paplitęs pietų Europoje ir Azijoje. atitikmenys: lot. Cicer lens; Lens culinaris; Lens… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • lentille — lęšis statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. lens vok. Linse, f rus. линза, f pranc. lentille, f …   Automatikos terminų žodynas

  • lentille — lęšis statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Optinis įtaisas, pagamintas iš stiklo ar kitokios skaidrios medžiagos ir turintis įgaubtų ar išgaubtų paviršių; skirtas šviesos pluoštui arba elektromagnetinei bangai suglausti… …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • lentille — lęšis statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. lens vok. Linse, f rus. линза, f pranc. lentille, f …   Fizikos terminų žodynas